Ne pas jeter, faire un don

Published on March 07, 2019

La motion de la députée Donna Skelly encourage les dons qui transforment de vieux vêtements en argent comptant pour les organismes de bienfaisance

 

Hamilton – Quatre-vingt-cinq pourcent des vêtements et textiles non désirés en Amérique du Nord finissent dans des décharges. Cela représente plus de 24 milliards de livres de vêtements chaque année. La mode rapide est devenue l’un de nos plus gros pollueurs.

Une motion présentée par la députée provinciale Donna Skelly, qui encouragerait les détaillants et les consommateurs à donner de vieux vêtements à des œuvres de bienfaisance, a été adoptée à la législature aujourd'hui. Cela entraînera la réaffection de vêtements des sites d'enfouissement vers des bacs de collecte.

« La plupart des consommateurs ne sont pas conscients du coût environnemental de la mode rapide», a déclaré la députée provinciale de Flamborough-Glanbrook, Donna Skelly, « Cette motion gardera les vêtements à l'écart des décharges tout en mettant de l'argent dans les coffres des organismes de bienfaisance locaux.

Cette initiative encourage les fabricants à ajouter d’autres étiquettes ou timbres «de dons» sur les vêtements. Il encourage également les détaillants à afficher le logo et à installer des bacs de dons dans leurs magasins.

« La motion de la Députée Donna Skelly concernant les vêtements usagés va dans le sens de notre engagement à inciter les producteurs à réacheminer leurs déchets », a déclaré Rod Phillips, ministre de l’Environnement, de la Conservation et de Parcs. « Cette importante initiative vient renforcer notre engagement à garder l’Ontario belle et équilibrer un environnement sain avec une économie saine. La conservation commence chez soi et en favorisant le détournement des textiles usagés des décharges nous pouvons récupérer des ressources précieuses. »

L’Armée du Salut n’est que l’une des nombreuses organisations qui soutiennent cette initiative. L'organisation dévie déjà des millions de livres de vêtements et de textiles dans ses magasins caritatifs. Diabète Canada, qui gère le plus important programme de collecte de vêtements au pays, appuie également l’initiative de la députée provinciale Skelly.

En fait, environ 1% seulement des vêtements donnés sont recyclés. Donna Skelly espère que les fabricants verront les possibilités commerciales d'investir dans la technologie permettant de recycler plus de vêtements.

Dans le cadre de cette initiative, les Ontariens de moins de 30 ans sont invités à participer à un concours visant à concevoir un logo que les détaillants peuvent utiliser sur les étiquettes de vêtements ou à afficher de manière éclatante sur les enseignes des magasins et les paniers de dons pour encourager les consommateurs à faire un don de vêtements et d’articles usagés.

 

Concours de création de logo

Le 7 mars, le mouvement suivant renversé par la députée Donna Skelly a été adopté à la législature.

Le gouvernement de l'Ontario, de l’avis de la Chambre, devrait mettre en œuvre un plan de gérance de l'industrie à l'échelle de la province visant à promouvoir un programme sans frais qui encourage les vêtements et les textiles non désirés à être donnés à des organismes caritatifs et à but non lucratif locaux au lieu de les envoyer dans des décharges.

Dans le cadre de cette initiative, nous avons un concours de concevoir un logo encourageant les consommateurs à donner des vêtements et autres articles usages. La motion encourage les détaillants et les fabricants à inclure le logo sur les étiquettes des vêtements, aux magasins et sur les bacs de dons.

La concurrence est ouverte à n’importe qui moins de trente ans vivant en Ontario.

La date limite de soumission est vendredi, le 10 mai 2019.

Veuillez-vous envoyer vos dessins par courriel à dontdumpdonate@pc.ola.org

Merci de votre participation et bonne chance !